MOI CITOYEN !

LE PRINTEMPS FRANÇAIS

A partir de cette structure qu’est le C.N.T.F, légalement représenté en France par “La Transition”, un mouvement actif se prépare à réussir ce qui n’a pu être fait le 14 juillet : atteindre le “nombre critique” qui assurera au peuple la présence à ses côtés des forces de l’ordre.

On voit régulièrement les paysans d’une région ou d’une autre se révolter, s’unir pour manifester leur mécontentement en allant déverser du purin ou du fumier devant des préfectures ou des grandes surfaces, mais toutes ces actions sont isolées, un jour une région, un autre jour une autre région, un jour un type de revendication, une autre fois une autre revendication… Ce Conseil National offre une structure permettant à toutes les régions, à toutes les revendications, d’être unies et coordonnées.

Mieux encore, les routiers ont eux aussi leur revendications et leurs périodes de manifestation, comme les professionnels de la santé ou de l’enseignement, comme les victimes de la crise économique et tous les corps sociaux qui en subissent les conséquences, des étudiants aux retraités… Tous sont soumis en permanence à une injustice sociale dont seuls les politiciens sont responsables.

Au travers de ce Conseil, tous acquièrent donc la légitimité permettant d’unir leur volonté, de coordonner leurs actions pour enfin faire quelque chose de véritablement utile et efficace : remplacer ces politiciens qui gèrent nos affaires au mieux de leurs intérêts personnels par un Conseil représentatif de citoyens permettant à tous ces corps sociaux, à toutes ces professions, à toutes les victimes économiques de participer directement à la gestion du pays, pour le bien commun et non plus pour l’intérêt personnel de quelques-uns ou de quelques banques ou multinationales…

Le printemps 2017 doit voir un peuple ayant retrouvé sa dignité.

Pour cela: REFERENDUM NATIONAL

Retrouvons notre fierté de Français, notre souveraineté nationale, notre droit à exister! N’ayons pas peur de rebâtir complètement notre société, en commençant par choisir un nouveau mode de gouvernance, et provoquons sans crainte ce renouveau dont la France a tant besoin pour revivre et retrouver sa place de leader humaniste sur l’échiquier mondial.

Nos aieux ont créé la plus extraordinaire aventure humaniste de l’histoire humaine: la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Cette déclaration solennelle a influencé toute l’humanité. Soyons dignes de  nos ancêtres en ne laissant pas bafouer leur oeuvre. Au contraire, redonnons-lui toute sa valeur, rétablissons ses préceptes: ils sont notre meilleure garantie d’une société harmonieuse dans laquelle le bonheur de l’humain est la préoccupation de toute la structure étatique.

Redevenons des citoyens dignes de ce nom !